Nise , le coeur de la folie de Roberto Berliner 

 Une pionnière de l’art thérapie au Brésil (fiction en vostf)
Roberto Berliner retrace le parcours atypique de la psychiatre brésilienne NISE DA SILVEIRA (1905-1999). Dans les années 50, elle a combattu les méthodes traditionnelles de convulso-thérapie par électrochocs et les lobotomies, infligés aux malades schizophrènes. A l’hôpital Dom Pedro II de Rio de Janeiro, elle entreprit de soigner ses patients par thérapie occupationnelle et par la pratique des arts, peinture, sculpture, modelage, artisanat, danse, théâtre et jardinage principalement .
Seule femme médecin dans un univers d’homme, il lui faut lutter davantage pour faire accepter sa vision.En 1952 elle crée , au sein de l’hôpital ,un musée des images de l’inconscient toujours ouvert. Il est considéré aujourd’hui comme un bon témoignage de l’art brut

Mercredi 4 octobre à 20h à la Maison Internationale de Rennes, 7 quai Châteaubriand. Entrée 5€